Plus de 200 articles et 3 services professionnels
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


Video gratuite


La sexualité pendant la grossesse




Les femmes enceintes peuvent avoir une sexualité épanouie durant leur grossesse, car l'activité sexuelle durant cet évènement ne comporte aucun risque pour le bébé (notamment sur la naissance prématuré de l'enfant, comme certaines rumeurs peuvent l'affirmer). Au contraire, une activité sexuelle est recommandée, en fonction des envies de la femme enceinte.

Une sexualité qui évolue au fil des mois de la grossesse

La sexualité évolue durant la grossesse, car tout un processus se met alors en marche. Les trois premiers mois, la femme enceinte est souvent sujette aux nausées et à une grosse fatigue et n'est donc pas disposée à pratiquer une activité sexuelle intense ou régulière. Par contre au cours du second trimestre, la femme a une explosion hormonale et une libido très importante qui peut la conduire à être très en demande auprès de son partenaire. Enfin, au troisième trimestre, la libido et le désir baissent de nouveau notamment à cause du ventre plus gros et qui prend plus de place, mais également au niveau des positions intimes qui deviennent plus difficiles à pratiquer.

Adapter sa sexualité en fonction de la grossesse

Durant la grossesse, il s'agit donc d'adapter sa sexualité et non pas d'y renoncer totalement car cela peut avoir de graves conséquences par la suite au sein du couple. L'homme peut avoir envie d'aller voir ailleurs à cause de l'abstinence et de la frustration. Il est donc essentiel de préserver cette intimité conjugale tout au long de la grossesse pour garder le couple uni et complice. Durant le troisième trimestre, qui est le plus difficile pour la sexualité d'une femme enceinte, il suffit simplement d'adopter des positions qui prennent en compte le ventre et qui ne fatiguera pas la future maman. On peut donc citer la position d'Andromaque ou encore la position de la cuillère qui offrira tout le confort nécessaire à la femme enceinte.

La sexualité après l'accouchement

Après l'accouchement, la femme est soumise à toute une modification psychologique importante mais aussi à des désagréments d'ordre physique, surtout si celle-ci a subi une épisiotomie. Le couple va alors se tourner vers

le bébé car c'est une nouvelle charge et une grande nouveauté dans leur vie. Les conjoints passent alors du rôle d'amants au rôle de parents mais ne doivent pas pour autant oublier leur vie intime. Afin que la sexualité reprenne en douceur, il est donc important de privilégier la douceur et la tendresse en s'accordant des moments de câlins. Pour reprendre une bonne sexualité, on part du principe que trois mois de repos est suffisant. Si cela dépasse les 6 mois, il est possible qu'il y ait un problème au sein du couple et il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel pour ne pas qu'un mal- être ne s'installe au sein du couple après l'arrivée de l'enfant.

Si la femme ne retrouve pas de désir six ou neuf mois après avoir accouché, il est important de prendre les choses en main et d'en discuter tout d'abord. Si le problème persiste, un sexologue sera apte à gérer la situation.


Nos autres vidéos



Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme



Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande