Plus de 200 articles et 3 services professionnels
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


Zoom sur les sextoys

Stéphanie Hannier



Les jouets érotiques sont vieux comme l'humanité puisqu'ils existaient déjà dès la préhistoire. Actuellement leur usage augmente considérablement et leur vente a progressé de 30 % depuis deux ans. Leurs avantages résident dans le fait qu'ils permettent d'obtenir plus facilement un orgasme clitoridien ou vaginal, qu'ils apaisent une tension nerveuse ou de l'angoisse, qu'ils initient les femmes à l'orgasme vaginal en érotisant leur vagin. Les inconvénients sont le fait que c'est un objet, donc ce n'est pas vivant (ça sent le plastique, c'est froid), qu'il manque l'homme, qu'il y un risque d'addiction et de devenir moins sensible aux doigts de l'homme. Ce dernier peut d'ailleurs craindre que la femme se passe de lui ; certaines disent en effet que le jouet donne des plaisirs plus forts. Maintenant, l'homme peut faire des progrès et devenir meilleur que l'objet. Il peut également se servir lui-même de l'objet. Au niveau de l'hygiène, les accessoires doivent faire l'objet de soins rigoureux sous peine d'infections locales (vaginites, cystites, etc) et même de contaminations générales. Tout d'abord, il ne faut pas utiliser le même accessoire pour le vagin et l'anus. Et ne pas passer de l'anus au vagin sous peine de contaminer ce dernier avec les germes du côlon. Il faut les savonner avec un savon antibactérien et les passer à l'alcool. Il faudrait également enfiler un préservatif sur la partie que l'on introduit dans le vagin ou dans l'anus, utiliser un jouet différent pur chaque utilisateur et un gel lubrifiant.

Les godes : destinés au vagin ou à l'anus, ils s'utilisent manuellement en pratiquant des mouvements de va-et-vient. Leurs effets sont majorés par la stimulation concomitante d'autres zones érogènes comme le clitoris. Il faut toute fois faire attention lors de la stimulation anale car le rectum risque d'aspirer des objets trop petits. Il faut donc ne jamais lâcher l'objet des mains ou utiliser des objets dont une extrémité est évasée pour empêcher d'être englouti.

Les vibromasseurs : il peuvent effectuer des rotations en plus de vibrer. La vitesse et la fréquence peuvent se régler et ils permettent de stimuler plusieurs zones érogènes en même temps. Il existe d'une part les modèles simples qui excitent soit le vagin, soit le clitoris, soit l'anus. Il existe “canard” ou “pingouin” qui excitent le clitoris, les mini-vibromasseurs comme le “rouge à lèvres vibrant” qui donnent des émotions au clitoris et au vagin, les capsules vibrantes comme la “coccinelle rouge” reliée à une console avec des vibrations qui se télécommandent (toujours récupérable grâce au fil), et enfin le “stubby” à l'embout recourbé pour atteindre le point G (mais il peut aussi s'occuper du clitoris ou de l'anus. Il y a ensuite les modèles multiples qui excitent plusieurs zones en même temps. Les “ rabbits” sont les grands favoris. La partie phallique caresse l'intérieur du vagin, elle peut effectuer des rotations (variables) et elle est munie de perles. Les oreilles stimulent le clitoris par des vibrations (réglables) indépendantes de la partie phallique. Le “rock chick” en forme de “U” (une branche pour le vagin et l'autre pour la vulve et le clitoris) permet également de stimuler deux zones érogènes.

Les boules de geisha : utilisées depuis des millénaires par les japonaises, ce sont deux boules remplies de billes qui s'introduisent au fond du vagin. Tandis que la femme vaque à ses occupations, les billes s'affolent en tous sens, produisant des vibrations qui excitent la muqueuse vaginale. Intérêts: érotiser la cavité vaginale et stimuler les muscles du périnée et donc les renforcer. Elles peuvent se porter des heures et se retirent facilement grâce à une ficelle.

Les anneaux péniens ou “cockring”: anneaux élastiques qui se placent à la base de la verge et qui ont pour but d'améliorer l'érection: en serrant les vaisseaux du pénis, ils bloquent la circulation du sang qui s'accumule alors dans les corps érectiles. En plus, ils comportent souvent sur le dessus une excroissance destinée à stimuler le clitoris. 

 

Concrètement

- Les sex-toys permettent d'atteindre plus facilement l'orgasme vaginal et/ou clitoridien mais comportent un risque d'addiction.

- L'hygiène doit être rigoureuse!

- Il est intéressant de se rendre dans un sex-shop afin de prendre de premiers renseignements, seul ou en couple.



Bibliographie:

LELEU G., “Les secrets de la jouissance au féminin”, Ed. Leduc, 2011

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande