Reprendre sa sexualité après une rupture : quelles sont les différences hommes/femmes

Reprendre sa sexualité après une rupture : quelles sont les différences hommes/femmes

L'étape suivant la séparation conjugale possède un objectif capital : nous aider à prendre du recul sur la relation, la comprendre et éviter de retomber dans le même scénario pour pouvoir avancer. Pour cela, certain préférerons se retrouver seuls ou d'autres déciderons de rebâtir un attachement avec quelqu'un d'autre.

Ce n'est plus un secret, à la fois dans leurs façons de penser mais aussi à travers leurs choix et comportements les hommes et les femmes sont différents : mais sont-ils égaux face à la rupture ? Les délais de la remise en couple et donc de la réorganisation sexuelle et affective diffèrent-ils selon le sexe ? 

D'après une enquête de 2001, dans les 2 ans suivant la rupture 82 % des hommes et 80 % des femmes, ont connu des relations sexuelles avec au moins un nouveau partenaire.

Cependant, davantage d'hommes seraient prêts à reprogrammer une expérience avec une inconnue après s’être séparé du précédent conjoint. Les femmes, quant à elles commenceraient plus fréquemment leur vie post-conjugale avec un partenaire qu’elles ont connu avant la séparation. En effet, pour 1/4 de ces femmes – versus 1/5 des hommes- le premier rapport sexuel avec le nouveau partenaire aurait eu lieu avant la séparation conjugale. Donc, au moment de la désunion, les femmes connaitraient plus souvent déjà celui qui sera leur nouveau partenaire, alors que les hommes rencontrent plus souvent après la rupture celle qu’ils vont déclarer être leur première partenaire post-rupture. 

Ajoutons à cela que les hommes auraient plus de facilité à se relancer dans une (plusieurs) histoire(s) après la relation. De leur coté, les femmes éprouveraient un certain handicap dans le cas où elles n'auraient pas rencontré leur nouveau partenaire lors de la précédente relation. Notons également que les femmes mettent globalement plus de temps que les hommes à entamer une relation sexuelle après la rupture (6 mois versus 3 mois pour les hommes). C’est parce que celles qui n’ont pas commencé de relation avant la rupture ont une période de recherche de partenaire plus longue que celle des hommes dans la même situation



Bibliographie:

Beltzer, N., & Bozon, M. (2006). La vie sexuelle après une rupture conjugale. Population, 61(4), 535-551.





Consulter les articles dans la même thématique


Voir les articles similaires