Rencontre de femmes « cougars » sur Facebook

Charlotte Toussaint

Rencontre de femmes « cougars » sur Facebook

Si pour beaucoup, dans les années 60, la ménopause marquait la fin de la vie sexuelle des femmes, aujourd’hui, le phénomène des cougars prend le relais et réattribue au corps de la femme quadragénaire une sexualité libérée, où le plaisir sexuel ne s’heurte plus au mur de l’âge.

En effet, le potentiel sexuel des ainées serait assuré par ses femmes qui, guidées par les notions de plaisir et séduction attireraient des hommes plus jeunes dans leur griffes.

Déjà bien présentes dans les médias, au grand écran et sur les sites spécialisés, c’est de Facebook que ces dernières se serviraient pour véhiculer cette féminité et réconcilier âge mûr et sexualité.

De la fiction aux réseaux sociaux

Une étude récente, a exploré Facebook et a réussi à repérer au cours de son analyse, un total de 97 communautés comprenant un nombre important d’adeptes de ces groupes dédiés aux repérages des femmes cougar par leur proie. Les pages regrouperaient pour certaines de 28 à 31 987 adhérents, médiatisant par leurs descriptions et leur contenu visuel sexy une image de la femme indépendante, belle, coquette, et surtout sexuellement libérée.

« Une cougar est une femme intelligente, sexy et indépendante ayant atteint l’âge de 40 ans, une femme qui ne craint pas de rencontrer des hommes plus jeunes. C’est aussi une mère, une dirigeante d’entreprise, une enseignante. Aujourd’hui, 40-45 ans, c’est l’apogée de la femme sur le plan sexuel. Elle s’est débarrassée de tous les tabous liés à son éducation, et elle connaît son plaisir »

Toujours selon l’étude, le phénomène cougar serait en pleine expansion, et le nombre de membres présents dans ces groupes de rencontre ne ferait que se multiplier, propageant avec eux l’idée de plaisir et de jouissance associée à cet âge. Si pour certain, cette image viendrait conforter une société prônant le dictat de la jeunesse éternelle et de la surconsommation par l’hypersexualisation, restons positif et soulignons tout de même que ces femmes, par leur audace, brisent les stéréotypes traditionnels liés à la vieillesse. Effectivement, nous sommes loin de l’image de la femme de 40 ans et plus réduite à la figure de la bonne mère de famille ou à celle de la grand-mère sexuellement inactive. 

Ce que l’on retient :

  • Etre une femme cougar n’est pas - plus - un tabou,
  • Vieillesse n’est pas synonyme d’extinction de la vie sexuelle,
  • Tout au long de sa vie, la femme peut avoir une vie sexuelle épanouissante,
  • Le plaisir sexuel peut se vivre à tout âge, et entre personne d’âge significativement différent,
  • Facebook est un bon moyen pour les femmes cougars de trouver chaussures à leurs pieds

La femme cougar brise le stéréotype de la bonne mère de famille



Bibliographie:

Aoun, R. (2013). Facebook et le phénomène des cougars: De «mamies» à MILF. Recherches féministes, 26(2), 89-103.

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande