Quand l'infertilité affecte le couple

Charlotte Toussaint

Quand l'infertilité affecte le couple

L'infertilité se définit comme l'incapacité de concevoir un enfant après 12 mois d'essais de relations sexuelles régulières. Quand ils sont concernés, les couples qui en font l'expérience doivent faire le deuil de leur désir d'enfant, ce qui peut engendrer des conséquences psychologiques non négligeables. Bon nombre sont alors victimes de stress: les tentatives répétées de conception et l'absence de contrôle sur le résultat génèrent des cycles d'espoir et de désespoir qui apportent tristesse, découragement, incompréhension voir anxiété et dépression pour certain.

Suivant l'image qu'il portent à la maternité ou à la paternité, certain iront même naturellement jusqu'à se poser des questions sur leur image corporelle et sur leur propre estime d'eux même... N'oublions pas que socialement, l'image de la femme est raccrochée à celle de la maternité: les stigmates de la société ne viennent dès lors que renforcer ces culpabilités.

Bien que les réactions individuelles des partenaires ne peuvent être oubliées, l'infertilité est avant tout une question de couple. En effet, l'infertilité peut amener ces derniers à se poser des questions sur leur union et sur leur satisfaction conjugale et sexuelle. C'est ensemble que les partenaires devront se soutenir, résister aux nombreux deuil soulevés par cette problématique et trouver des solutions. Même si pour certaines personnes, le stress occasionné fournirait plutôt des conditions favorables à l’engagement conjugal et au renforcement de la relation, il faut tout de même noter que les traitements contrants cette problématique sont souvent lourds à assumer et peuvent interférer avec les obligations professionnelles et sociales. C'est pour cette raison qu'une aide psychologique n’est pas à dénigrer et peut sembler indispensable pour maintenir l’équilibre et la cohésion au sein du ménage en désir d'enfant. L'intervention aura alors pour principal objectif de normaliser la multitude d’émotions ressenties par chaque partenaire. La gestion du stress sera ensuite prise en charge et consistera en un élément au cœur du travail thérapeutique. Le but étant de favoriser la capacité des conjoints à se comprendre et à se soutenir au fil de la démarche de fertilité.



Bibliographie:

Péloquin, K. (2013) L'infertilité une réalité sociale et conjugale sur laquelle il faut se pencher. Cahier recherche et pratique. 3(2)

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande