Bouger et être en couple pour prévenir la dépression !

Rédacteur Masantesexuelle

Bouger et être en couple pour prévenir la dépression !

Qu’est-ce qu’est la dépression ?  C’est un trouble de l'humeur, caractérisé par des sentiments de profonde tristesse, de dévalorisation, de désespoir et le manque d'intérêt pour les activités de tous les jours. La dépression peut être accompagnée des symptômes physiques comme des troubles du sommeil ou des modifications de l’appétit.

Récemment, des chercheurs canadiens (Wang, DesMeules, Luo, Dai, Lagace, & Morrison, 2011) ont investigué les effets à long terme des activités physiques pendant les loisirs, les changements dans ces activités et l'état matrimonial sur le risque de développer une dépression.

Qu’est-ce qu’on entend par les activités physiques pendant les loisirs ? Ce sont des activités qu’on réalise dans notre temps libre qui impliquent le fait de bouger. Ainsi, les personnes qui font, par exemple, de la marche rapide, du jardinage, du vélo ou de la natation font de l’activité physique.

Qu’est-ce que les chercheurs ont trouvé ? Selon les résultats de l’étude, les femmes qui sont physiquement actives au départ et continuent à l’être sont beaucoup moins enclines à souffrir de dépression par rapport aux femmes qui sont inactives. En outre, il a été observé que parmi les participantes inactives, il y a eu un nombre plus élevé de veuves, séparées ou divorcées que parmi les physiquement actives.

De plus, les femmes qui ont arrêté les activités physiques ont une probabilité de 51% plus grande de développer une dépression que les femmes qui sont restées actives. Le cas des veuves, séparées ou divorcées est moins avantageux : celles-ci, après avoir arrêté les activités physiques, ont 4,2 fois plus de risque de rencontrer une dépression par rapport à celles qui continuent à bouger.

Les hommes, de leur côté, ne semblent pas être influencés par leur statut matrimonial ou l’activité physique exercée en ce qui concerne le développement de la dépression.

Concrètement :

Le fait d’exercer une activité physique protège les femmes de la dépression. Arrêter l’activité physique semble augmenter la probabilité de rencontrer une dépression, surtout chez les femmes divorcées, veuves ou séparées qui sont ainsi particulièrement à risque.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet, n’hésitez pas à prendre contact ou poser une question à un de nos psychologues.



Bibliographie:

Wang, F., DesMeules, M., Luo, W., Dai, S., Lagace, C., & Morrison, H. (2011). Leisure-time physical activity and marital status in relation to depression between men and women: A prospective study. Health Psychology, 30(2), 204-211. doi:http://dx.doi.org/10.1037/a0022434

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande