Problèmes avec l’alcool : solution via Internet ?

Problèmes avec l’alcool : solution via Internet ?

La consommation problématique d'alcool est l’un des comportements les plus fréquents qui causent le développement des maladies à travers le monde. Ceci est dû au fait que la plupart des personnes ayant une consommation excessive ne reçoivent pas de traitement.

Bonne nouvelle pour les personnes qui souffrent de l’alcoolisme, mais qui ne préfèrent pas se traiter en consultation thérapeutique classique : Des interventions via Internet deviennent de plus en plus nombreuses pour venir en aide aux personnes dépendantes de l’alcool !

Ces prestations en ligne sont-elles efficaces ? Les chercheurs à l’université d’Amsterdam (Blankers, Koeter & Schippers, 2011) démontrent l’efficacité de la thérapie livrée via Internet par une professionnelle de la santé et des sites internet favorisant l’autoapprentissage chez les personnes souffrant de l’alcoolisme.  Les deux types d’interventions testées par les chercheurs s’inspirent de la thérapie cognitivo-comportementale et des techniques d’entretien motivationnelle.

Les résultats suggèrent que la thérapie livrée via Internet et les sites internet d’autoapprentissage, en comparaison d’un groupe contrôle étant sur la liste d’attente, ont des effets significatifs sur la consommation d'alcool après 3 mois de suivi. Les chercheurs n’ont pas observé de différences entre les deux types de traitement après ces 3 mois, néanmoins, après 6 mois, la thérapie individualisée par un thérapeute a obtenu de meilleurs résultats que les programmes d’autoapprentissages.

En conclusion, l’efficacité de la thérapie en ligne et celle des sites d’autoapprentissages a été confirmée pour la consommation problématique d’alcool par le monde scientifique. A long terme, la thérapie basée sur Internet a eu des meilleurs résultats que les programmes d’autoapprentissages.

Concrètement :

Les interventions livrées sur Internet sont efficaces pour traiter les personnes souffrant d’alcoolisme.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet, n’hésitez pas à prendre contact ou poser une question à un de nos psychologues.



Bibliographie:

Blankers M, Koeter MW, Schippers GM. (2011). Internet therapy versus internet self-help versus no treatment for problematic alcohol use: A randomized controlled trial. J Consult Clin Psychol 79, 330–341.





Consulter les articles dans la même thématique


Voir les articles similaires