3 services professionnels et plus de 200 articles
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


Quelle est la fréquence idéale des rapport sexuels?

Sophie Allard



Selon une étude menée en France par Bozon (1998), les couples ont généralement une activité sexuelle soutenue pendant les deux premières années, avec 13 rapports sexuels par mois, et à partir de 5 ans de vie de couple, ils se stabilisent à 9 rapports par mois. Ces résultats ne reflètent cependant pas réellement la réalité car ils comprennent aussi bien les couples ayant des rapports chaque jour que les couples ayant un seul rapport par mois.

De plus, il n’existe pas réellement de norme en ce qui concerne la fréquence des rapports sexuels. Même dans un couple donné, la fréquence varie avec le temps, selon les périodes et les événements de vie. Par moments, il est possible que les préoccupations passent avant la vie sexuelle. Cela n’a rien d’inquiétant. L’essentiel est que chacun se sente bien dans la relation et que le rythme des rapports leur convienne.

 

Il est évident que les deux partenaires ont rarement les mêmes besoins en ce qui concerne la fréquence des rapports. Certaines études ont mis en évidence que les hommes accordent plus d’importance à la quantité. Pour se rassurer, ils ont tendance à calculer, que se soit pour la taille du pénis ou pour le nombre de rapports sexuels. Alors que les femmes ont tendance à accorder plus d’importance à la qualité des rapports. Un couple viable sur le long terme se base sur des compromis et une recherche d’équilibre entre les besoins individuels et communs.

 

Selon plusieurs auteurs, il n’y a pas lieu de s’inquiéter au dessus d’un rapport sexuel par mois. Sous ce seuil, certaines études ont montré qu’il existe plus de risques de séparation du couple, surtout pour les cohabitant non mariés (Gager et Yabiku, 2009). Cependant, une fréquence élevée de rapports sexuels n’est pas forcément l’expression d’une vie sexuelle épanouie. Il peut arriver qu’aucun des partenaires ne ressente le besoin d’avoir de rapports pendant une certaine période tout en estimant avoir une vie amoureuse et sexuelle comblée et satisfaisante. Le désir apparaît généralement par le manque. Il est donc normal de ne plus avoir un désir sexuel intense lorsqu’on vit avec son partenaire depuis un certain temps et que ce manque est comblé.

 

Concrètement:

  • Les rapports sexuels ont un impact positif tant au niveau de la santé physique que mentale. S’en passer ne signifie pas que le couple va mal, cela peut être du à une période passagère ou à certains événements de vie (grosses, deuil, stress...). L’important est que chacun se sente à l’aise par rapport à la situation et sache quand et comment reprendre une activité sexuelle tout en restant à l’écoute des désirs et des besoins de l’autre.

 



Bibliographie:

Bozon, M. (1998). La Sexualité aux temps du sida, collectif, chapitre Amour, désir et durée. PUF. Gager, C. & Yabiku, S. (2009). Sexual Frequency and the Stability of Marital and Cohabiting Unions. Journal of Marriage and Family,Vol. 71(4), p. 983–1000.

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande