Comment s'accommoder du cocooning ?

Comment s'accommoder du cocooning ?

La plupart d’entre nous assimile la rentrée au retour du quotidien, et donc à une certaine routine. Comment en venir à bout ? Les conseils de notre nouvelle chroniqueuse, la sexologue Stéphanie Hannier.

Les jours sont de plus en plus courts, avec une luminosité qui va de pair. C’est également le retour au travail, avec un certain rythme parfois proche du « métro-boulot-dodo ». Rien d’étonnant donc à ce que la sexualité de certains suive ce schéma. Pourtant, c’est exactement ce dont elle n’a pas besoin... En effet, désir et plaisir sexuels se créent et se développent à partir d’une certaine excitation, laquelle est davantage plus grande dans un contexte inconnu et/ou inattendu.

Comment peut-on donc agencer le quotidien et une sexualité épanouissante ? Il n’est en fait pas nécessaire d’avoir toujours quelque chose (ou quelqu’un) d’inconnu ou d’inattendu pour profiter pleinement d’un contact sexuel. Mais il faut garder à l’esprit qu’il est humainement difficile de garder l’envie de manger si l’on sait que chaque soir le repas servi est le même que celui de la veille. L’équilibre à trouver se situe certainement donc du côté d’une sexualité qui reste naturelle et facile d’accès, mais qui peut s’agrémenter de regards, contacts physiques divers mais fréquents, paroles, positions et jeux de rôles variés.

>>Une astuce ? Et si vous commenciez par tester une luminosité différente, notamment à l’aide de bougies ? Moins éclairantes qu’une lumière LED, elles ont l’avantage de donner un effet de peau plus bronzée aux partenaires, et elles rendent moins visibles les éventuelles imperfections corporelles. Cela a souvent pour effet de mettre les couples plus à l’aise, surtout ceux qui manquent de confiance en eux.

Stéphanie Hannier est sexologue clinicienne et hypnothérapeute, elle travaille au centre paramédical Médéo de Huy et collabore au site masantesexuelle.com





Consulter les articles dans la même thématique


Voir les articles similaires