Plus de 200 articles et 3 services professionnels
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


La solution "tout-en-un" pour la santé sexuelle est pour bientôt

Rédacteur Masantesexuelle



Les méthodes de prévention sexuelle et contraceptive actuelles ont considérablement amélioré la santé et le bien-être des femmes et de leurs familles. Mais ce n'est pas suffisant. Dans le monde entier, chaque année, 85 millions de grossesses non désirées, 21,6 millions d'avortements dangereux, et près de 300 000 décès maternels dus à des complications liées à la grossesse et la naissance se produisent. Le VIH reste la principale cause de décès des femmes en âge de procréer à travers le monde.

L'Afrique subsaharienne est la plus touchée. Alors que les médicaments antirétroviraux sont des traitements efficaces, la moitié des femmes vivant avec le VIH dans les milieux aux ressources limitées ne peuvent pas y accéder. Et les technologies de prévention du VIH chez les femmes restent limitées. Leur utilisation est souvent hors de portée des femmes.

Permettre aux femmes de rester en bonne santé en bénéficiant de moyens de contraception nécessite des technologies novatrices de prévention. Un produit révolutionnaire en termes de prévention pour les femmes est en cours d'élaboration et peut devenir l'artisan de la préservation de la santé des femmes. Multipurpose Prevention Technologies, plus communément connu sous le nom MPT, développe actuellement une nouvelle classe de produits. Ils proposent plusieurs méthodes pour empêcher simultanément la contamination par le VIH, les infections sexuellement transmissibles et les grossesses non désirées. Bien que ces technologies sont compliquées à développer, elles sont techniquement réalisables. Le projet a été lancé il y a six ans, et a évolué à partir d'un concept novateur. Actuellement, plus de 20 produits sont en cours de développement avec près d'une douzaine de produits en essais cliniques. Nouvelles méthodes de prévention Il existe de nombreuses formes de technologies innovantes en cours de développement. Certains combinent contraception et prévention des infections sexuellement transmissibles alors que d'autres proposent aux femmes qui veulent tomber enceintes une protection contre le VIH et d'autres infections sexuellement transmissibles (IST). Beaucoup le font de manière discrète et ne nécessitent pas que le partenaire soit au courant. Certaines sont conçues pour être utilisées juste avant ou au moment d'une relation sexuelle alors que d'autres sont des produits à action prolongée.

Les innovations en cours de développement comprennent :

– des anneaux vaginaux qui libèrent à la fois un contraceptif hormonal et un médicament préventif contre le VIH ;

– des films vaginaux et des comprimés qui préviennent le VIH et l'herpès (HSV) ;

– des suppositoires rectaux MPT qui préviennent le VIH et les IST pour ceux qui ont des relations sexuelles anales ;

– de nouveaux préservatifs bio qui ressemblent à de la peau au toucher ; ainsi que d'autres technologies innovantes.

Le but est de créer une gamme de méthodes de prévention à large spectre dans laquelle une femme pourra choisir en fonction des circonstances. Mais sans augmenter les investissements dans la recherche et le développement de ces technologies, ces nouveaux moyens de prévention ne pourront jamais arriver entre les mains des femmes. Les avantages pour tous les risques pour la santé sexuelle et reproductive sont particulièrement évidents dans les régions du monde où les femmes ont le moins accès aux moyens de contraception modernes et sont les plus exposées au VIH et aux IST.

En 2012, les jeunes femmes en Afrique subsaharienne représentent environ 70 % (25 millions) des 35,3 millions de personnes infectées par le VIH à l'échelle mondiale. En réduisant les infections sexuellement transmissibles autres que le VIH en même temps que celui-ci, les coûts liés aux grossesses non désirées et à la santé seront diminués. Et des vies pourront être sauvées. Si les infections sexuellement transmissibles comme l'herpès, le chlamydia et le papillomavirus humain ne sont pas traitées, ils peuvent entraîner la stérilité et des cancers. L'herpès et le papillomavirus humain font également courir des risques plus importants de contracter le VIH chez les femmes. L'Afrique subsaharienne a le plus haut taux en matière d'herpès où jusqu'à 80 % des femmes sexuellement actives sont infectées. L'amélioration de la capacité des femmes à planifier leurs enfants améliore le bien-être économique des familles, sauve des millions de vies et économise des milliards de dollars. Réduire l'incidence du VIH et des IST offre également des avantages clairs et bien documentés pour les femmes, les familles et les économies. Faire tout cela en même temps ne peut qu'accentuer ces avantages. Il est essentiel de mettre fin à la pauvreté et d'arriver à des objectifs de développement durable qui permettront un meilleur avenir.

Une solution tout-en-un. Les femmes, les fournisseurs et les défenseurs de la santé des femmes sont enthousiastes quand il s'agit de technologie de prévention polyvalente. Combiner les avantages de prévention en un seul produit permettra une efficacité accrue et permettra d'augmenter le nombre de femmes protégées. Des études de marché préliminaires démontrent une préférence écrasante pour les produits qui permettent de prévenir de multiples risques pour la santé sexuelle et reproductive. Les recherches montrent que la stigmatisation du VIH est une barrière qui empêche de nombreuses femmes d'utiliser des méthodes de prévention du VIH. Les études suggèrent que combiner contraception et protection contre les IST augmentera la prévention du VIH pour de nombreuses femmes.

Les chercheurs, les fournisseurs de soins de santé, et les bailleurs de fonds du monde entier, y compris en Chine, en Inde, au Kenya, en Afrique du Sud et aux États-Unis collaborent pour assurer que les technologies de prévention polyvalentes soient accessibles à ceux qui en ont le plus besoin. Les avantages sociaux de ces technologies sont considérables. Ils vont de l'amélioration du niveau d'instruction à la réduction de la mortalité des enfants, en passant par l'amélioration des revenus, la réduction les inégalités et un impact positif sur l'environnement. Ces technologies pourraient changer la vie des jeunes femmes vivant en Afrique subsaharienne qui risquent davantage de contracter le VIH, d'avoir des grossesses non désirées et de souffrir d'infections sexuellement transmissibles.




Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande