Statistiques intéressantes sur la sexualité

Vanessa BERTHO

Statistiques intéressantes sur la sexualité

 Tous, ou presque voulons savoir comment cela se passe dans la chambre à coucher des autres. Les statistiques classiques ne sont des plus captivants, ni enthousiasmants pourtant, les statistiques en termes de sexualité deviennent des chiffres très recherchés mais avant tout rassurants. Ils permettent de répondre en partie à la question : « Ai-je une sexuatlité NORMALE ? »

La fréquence des relations sexuelles n'intéresse pas que les statisticiens. Par exemple, en partenariat avec l'institut Ifop, le magazine de charme Hot vidéo a réalisé une étude sur les corrélations entre les orientations politiques des Français et leurs comportements sexuels. « Dis moi comment tu fais l'amour, je te dirais pour qui tu votes ? » Les uns veulent savoir le nombre de rapports sexuels par semaine ; les autres la longueur moyenne d'un pénis en érection, ou encore le niveau de satisfaction des partenaires féminines, d'autres encore le nombre de femmes qui simulent, mais aussi quelles pratiques sont les plus pratiquées...

L'évolution de la sexualité en France ces dernières années est mis en exergue par l'enquête sur le comportement sexuel des français « contexte de la sexualité en France », réalisée en 2006 par une équipe de chercheurs (mené par Nathalie Bajos, de l'INSERM et Michel Bozon de l'Ined et coordonnée par Nathalie Beltzer). Il s'agit de la troisième enquête nationale sur les comportements sexuels en France, après l'enquête Simon en 1970 et l'enquête ACSF (analyse des comportements sexuels en France) en 1992.

Ainsi, les pratiques et les relations sexuelles, le plaisir et les désaccords entre partenaires y ont été explorés à des âges différents, ainsi que les représentations de la sexualité et les conditions de vie. Douze mille personnes ont accepté de participer à cette recherche et de parler de leurs différents partenaires, de leurs pratiques sexuelles, hétérosexuelles et homosexuelles, des rencontres par Internet, des phases de leur vie sans activité sexuelle, des violences subies, de leurs difficultés sexuelles, du recours à la « pilule bleu »...

Les statistiques sur la sexualité nous réservent toujours des surprises. Certains sont persuadés que certaines pratiques sont monnaie courante chez les autres, et que s'y conformer conditionne la qualité d'un(e) bon(nes) amant(e). Il n'en est rien ! Car il s'agit bien souvent d'idées reçues, véhiculées par les médias, et qui ne s'appliquent qu'à un petit nombre de personnes. La meilleure manière de s'épanouir sexuellement est d'être à l'écoute de son corps et du corps de son partenaire. Voici quelques statistiques de la dernière enquête sur les comportements sexuels des français

Première fois

Un premier chiffre : 4% des hommes et 5% des femmes de 18 à 69 ans n'ont jamais eu de rapport sexuel au cours de leur vie. 11% des hommes et 16% des femmes auront leur premier rapport sexuel après 24 ans. Autrefois, beaucoup d'hommes avaient leur premier rapport sexuel avec une prostituée : 21,1% pour ceux qui sont nés entre 1922 et 1925. Pour ceux qui sont nés après 1972, la première fois avec une prostituée, c'est 0% ! Ce changement représente une évolution… Les garçons d'aujourd'hui découvre la sexualité dans le cadre d'une relation non tarifée.

Pratiques sexuelles

La fellation et le cunnilingus contrairement aux idées reçues, n'ont pas été expérimentés par un quart des 20-25 ans. Peut-être l'expérimenteront-ils, mais peut être pas pour des raisons diverses notament d'envie, soit ils n'aiment pas les contacts de la bouche avec le sexe. Il est parfaitement normal aussi que certaines personnes n'en ressentent pas le désir. Par ailleurs les pratiques bucco-génital sont aussi vectrices IST, il existe une recrudescence des symptomes des chlamydia, gonococcies et syphillis buccale.

Nombre d'amants ou de maîtresses

Les femmes ont exprimé une augmentation du nombre de leurs partenaires dans leur existence, 4,4 en moyenne. Ce chiffre était de 1,8 dans les années 1970 et de 3,3 dans la dernière enquête de 1992. Il n'y a pas eu d'évolution chez les hommes par rapport à l'enquête de 1970 soit 11,6 partenaire chez les hommes. L'écart peut paraître surprenant ! Logiquement les chiffres devraient se rejoindre. Quand un homme hétérosexuel fait l'amour, il le fait bien avec une femme. Il y a deux explications : la première, c'est la prostitution. Un assez grand nombre d'hommes a eu des rapports avec des prostituées, alors qu'aucune prostituée n'a participé à l'enquête. La deuxième, c'est la manière de comptabiliser les partenaires. Les femmes prennent uniquement en compte leurs histoires d'amour. Les hommes, eux, additionnent toutes leurs relationss, y compris les conquêtes d'un soir.

Sexualité des femmes de + de 50 ans

C'est la grande surprise de cette enquête : la sexualité des femmes de plus de 50 ans a considérablement augmenté. Cette enquête met en relief l'augmentation de la sexualité des femmes âgées de 50 à 69 ans, vivant en couple alors que celles des hommes n'évolue pas. Lors de l'enquête de 1992, elles déclaraient avoir 5,3 rapports par mois. Ce chiffre est de 7,3 actuellement soit une augmentation de 40 % !

Homosexualité

Les rapports sexuels entre personnes du même sexe ont augmenté chez les femmes 4 % par rapport à la précédente enquête de 1992 qui était de 2,6 %. Pour les hommes le chiffre de 4,1 % n'a pas évolué.

Fréquence des rapports sexuels

La fréquence des rapports sexuels est de 8,7 par mois, identique pour les hommes et les femmes.

Difficultés des femmes à atteindre l'orgasme

7,4 % des femmes déclarent avoir souvent des difficultés à atteindre l'orgasme et 28,9 % parfois, des difficultés à atteindre l'orgasme. Cette difficulté est rapportée plus fréquemment à la fois par les femmes les plus jeunes et/ou par les plus âgées.

Troubles de l'érection

2,5 % des hommes déclarent avoir souvent une difficulté à obtenir une érection et 14,3 % parfois ; cette situation augmente fortement après 50 ans.

Mode de rencontre

L'arrivée d'internet a bouleversé le mode de rencontres : 9,6 % des femmes et 13,1 % des hommes se sont déjà connectés à des sites de rencontre sur internet. Le grand bouleversement concerne les femmes de 18 à 24 ans devenues grandes utilisatrices d'internet (36%), chiffre qui a même surprit un grand nombre d'observateurs. 10 % des hommes ont déjà eu des rapports sexuels avec une personne rencontrée par internet et 6 % des femmes.

Sodomie

37 % des femmes et 45 % des hommes ont essayé la sodomie. Cette pratique reste cependant occasionnelle.

Clubs échangistes. 3 ,6 % des hommes et 1,7 % des femmes se sont rendus dans un club échangiste alors que les femmes n'étaient que 1 % à s'y être rendu, lors de l'enquête précédente de 1992.

Masturbation

60 % des femmes et 90 % des hommes se sont déjà masturbés.

Utilisation des préservatifs

Cette enquête a permis de réaliser également l'augmentation spectaculaire de l'utilisation du préservatif : 89 % des femmes et 88 % des hommes de 18 à 24 ans ont utilisés un préservatif lors du premier rapport sexuel, mais seuls 9,9 % des femmes et 8,3 % des hommes âgées de 60 à 69 ans l'ont utilisé. Cette enquête met à jour une insuffisance d'information et de prévention chez les personnes issues de milieux défavorisés et chez celles qui bien que parfaitement informées dans leur grande majorité, ont une sexualité régulière non protégée (26 % des hommes hétérosexuels et 32 % des femmes qui ont eut au minimum deux partenaires dans l'année n'en n'ont jamais utilisé).

En écrivant cet article, je me suis connectée sur le site planescope, un site de statistiques mondiales en temps réel. Au point final de cet article 14 597 364 rapports sexuels dans le monde se sont déroulés. Et oui, chaque seconde dans le monde, il se déroule plus de 6100 rapports sexuels.

Tous les chiffres sont tirés de deux grandes enquêtes sur la sexualité : L'entrée dans la sexualité (le comportement des jeunes dans le contexte du sida) aux éditions la découverte recherche. Sous la direction de Hugues Lagrange et Brigitte Lhomond. Les comportements sexuels en France, d'Alfred Spira et Nathalie Bajos, et le groupe ACSF. Editions la documentation française.



Bibliographie:

L'entrée dans la sexualité (le comportement des jeunes dans le contexte du sida) aux éditions la découverte recherche. Sous la direction de Hugues Lagrange et Brigitte Lhomond. Les comportements sexuels en France, d'Alfred Spira et Nathalie Bajos, et le groupe ACSF. Editions la documentation française.

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande