Petit Kamasutra de la femme enceinte

Margaux Marbaise

Petit Kamasutra de la femme enceinte

La sexualité pendant la grossesse est ponctuée par les importants changements qui s’opèrent pour la femme (bouleversement hormonal, physique, …) mais aussi pour le couple qui, en plus de devoir se préparer à la venue prochaine du petit être, doit sans cesse redoubler d’ingéniosité pour conserver une sexualité la plus épanouie possible. On ne cessera de le répéter : maintenir une intimité dans le couple lors de la grossesse et profiter des derniers moments sans bébé est important et permet également de pouvoir reprendre une vie sexuelle plus facilement après l’accouchement.

Pourtant, nombreux sont les couples qui, de peur de mal faire, cessent toute activité dès l’annonce de la grossesse. De nombreuses croyances en sont responsables : peur de blesser bébé, peur que le sperme de papa soit néfaste, peur de déclencher prématurément l’accouchement en cas d’orgasme, etc. Il existe bien sûr certaines situations qui nécessitent d’être prudent, comme par exemple lors de certaines grossesses à risque et dans ce cas, la meilleure solution reste encore de se rapporter aux recommandations du médecin ou gynécologue qui vous accompagne.

Pour tous les autres, que l’on se rassure : la nature est bien faite ! Même si douceur et communication sont de mises pour que tout se passe au mieux, bébé, lui, bien protégé dans le ventre de maman, ne sera que plus heureux de pouvoir profiter du climat de bien-être et d’amour qui règnera autour de lui. Car ne l’oublions pas, quand maman est stressée, bébé est stressé et quand maman est heureuse et bien, bébé l’est aussi ! Sans compter sur l’ocytocine, hormone de l’attachement par excellence, dont le vecteur privilégié est le toucher et le contact intime, dont bébé pourra profiter lui aussi à travers le réseau de vaisseaux sanguins placentaire qui le relie à maman et à travers elle, au monde extérieur qui l’attend.

Forts de ces convictions, concentrons nous quelques instant sur vous qui, avant d’être un(e) père/mère en devenir, êtes avant tout un couple dont la sexualité doit faire face à de nombreux changements.

Quelques rappels…

Comme toujours et encore plus particulièrement durant cette période de votre vie de couple, la communication, les caresses et les massages réciproques peuvent vous aider à entamer le rapport sexuel de manière sereine et détendue. Si quelques craintes subsistent, prenez votre temps et n’hésitez pas à exprimer à votre partenaire vos besoins. Pour certaines femmes, les nausées et la fatigue importante rencontrées surtout lors du premier trimestre de la grossesse peuvent engendrer une baisse de désir. D’autres vont, au contraire, expérimenter une hausse de leur libido et voir leurs sensations lors des rapports sexuels décuplées. En effet, lors de la grossesse, les parties génitales de la femme se modifient et deviennent plus innervées : le relief du clitoris et des petites lèvres se transforment, le vagin devient plus étroit, les mamelons changent de couleur et s’allongent. Si cela crée chez certaines une sensibilité qui peut devenir douloureuse, ces nouvelles sensations peuvent s’avérer très appréciables pour d’autres qui redécouvrent, au travers de la grossesse, leur sensualité. Profitez-en ! Les préliminaires et le cunnilingus sont ainsi particulièrement recommandés et deviennent parfois le vecteur privilégié de la sexualité chez certains couples, sans que la qualité de la vie sexuelle n’en soit affectée. Une chose est sûre : une grossesse n’est pas l’autre et il est important de vous écouter. Mais quel que soit votre style, un seul mot d’ordre : mesdames, messieurs, soyez créatifs !

Quelques idées (et leurs variantes)…

La sexualité doit s’adapter et s’ajuster tout au long de la grossesse. Si le début de celle-ci ne connait pas de changement majeur, l’augmentation progressive de l’abdomen ainsi que la cambrure plus importante du dos nécessite d’abandonner certaines positions pour en privilégier d’autres, plus confortables pour les deux partenaires. N’hésitez pas à vous aider de coussins, couettes, pour être le plus à votre aise possible mais aussi de lubrifiant, bien utile en cas de sécheresse vaginale.

Le missionnaire : ce grand classique reste praticable, moyennement quelques ajustements, jusqu’en milieu de deuxième trimestre. Madame s’allonge sur le dos et monsieur se positionne sur elle, en prenant soin de rester en appui sur ses avant-bras ou sur ses mains, de manière à ne pas comprimer le ventre arrondi. Cette position, vers le sixième mois environ, peut devenir désagréable pour les femmes pour qui être couchées sur le dos devient inconfortable. Par la suite, toutes ses variantes sont à envisager, comme par exemple, Madame allongée au bord du lit, les pieds au sol, un coussin ou deux sous la tête et Monsieur entre ses jambes, genoux à terre. Cette variante permet à votre compagnon d’user de ses mains, pour votre plus grand plaisir, mais aussi de pouvoir ajuster la profondeur de la pénétration. N’hésitez pas à mettre plus de coussins sous votre tête et votre buste ou à vous positionner sur vos coudes si cela est plus confortable. Lors de la toute fin de la grossesse, il est conseillé d’ajouter une chaise, à même hauteur que le lit, sur lequel Madame peut reposer ses pieds, de manière à se fatiguer le moins possible.

La cavalière : Monsieur s’allonge sur le dos et vous vous positionnez sur lui. Dans cette position, c’est vous qui prenez le contrôle. Vous choisissez ainsi votre rythme, l’amplitude du mouvement, la profondeur de la pénétration pendant que votre compagnon a tout le loisir d’admirer vos courbes et de vous toucher où vous le désirez. Encore une fois : communiquez ! Vos mamelons sont trop sensibles et il n’a de cesse de les caresser ? Dites-le lui ! Vous avez besoin qu’il accompagne vos mouvements en bougeant son bassin avec douceur ? Faites-lui en part ! Il vous sera reconnaissant de lui faire connaitre vos besoins qui, s’ils sont nouveaux pour vous, lui sont totalement étrangers. Dans cette position, n’oubliez pas de vous tenir bien droite, de manière à ne pas comprimer votre ventre. Une variante, la cavalière inversée, lui permettra d’avoir une vue plaisante sur votre dos et vos hanche car toujours assise sur lui, vous lui tournez cette fois le dos. Vous voulez vous sentir plus proche de votre homme ? Une dernière pour la route : Lui assis sur une chaise et vous sur lui. En plus de tous les avantages déjà cités, Monsieur peut soutenir Madame de ses bras et l’embrasser à loisir.

La levrette : Voici une position dans laquelle Madame n’est pas gênée par son ventre : A quatre pattes, Monsieur se positionne derrière vous et peut vous pénétrer profondément si vous le souhaitez. Attention, dans cette position, la douceur est de mise. Votre compagnon peut soutenir votre ventre si nécessaire. Pour plus d’aisance, n’hésitez pas à vous positionner sur les coudes, la tête posée sur un coussin. Enfin, vous pouvez également vous mettre à genoux sur le sol, le haut du corps reposant sur le bord du lit. Si cette position et ses variantes paraissent « primitives » à certaines ou que d’autres se sentent trop complexées que pour être tout à fait à l’aise, il s’agit pourtant d’une position idéale pour toutes celles dont le ventre tendu entrave le rapport. Un seul conseil : détendez-vous et faites-vous confiance ainsi qu’au désir de votre homme !

La cuillère : Vous êtes dos à votre compagnon, couchée sur le flanc, jambes légèrement repliées et celui-ci vous pénètre, lové contre vous. Cette position permet à la pénétration de ne pas être trop brusque ni trop profonde, si cela vous gêne, mais aussi de vous sentir au plus près de votre homme qui peut caresser votre clitoris tout en vous embrassant dans le cou ou en vous susurrant à l’oreille des mots doux (ou moins doux !). Il est conseillé de s’allonger sur le côté gauche pour éviter de comprimer la circulation sanguine amenée par la veine cave du côté droit. Une dernière variante : Vous êtes toujours allongée sur le côté gauche, la jambe gauche tendue dans le prolongement de votre corps et la jambe droite tendue à la perpendiculaire. Votre homme se positionne à genoux, jambes écartées, à califourchon sur votre jambe gauche tandis que vous ramenez votre jambe droite contre son ventre et que vous l’enserrez. Une fois de plus, Monsieur a ainsi tout le loisir de vous caresser !

Pour finir…

Vous l’aurez compris, la grossesse nécessite de nombreux ajustements en matière de sexualité. Mais ce renouveau permet à l’heureux couple de se réinventer et parfois même de communiquer pour la première fois sur des sujets jusque-là tabous. Pourquoi ne pas en profiter pour se découvrir davantage ? Quid des préliminaires laissés au placard ? Quid des gadgets et autres vibromasseurs qui peuvent être un complément avantageux lorsque la grossesse avance ? La sexualité durant la grossesse est donc parfaitement possible et même prescrite pour la plupart des couples. Attention, il ne s’agit pas non plus de vous forcer ! Vous risqueriez alors de rentrer dans une spirale infernale de frustration qui n’est évidemment pas souhaitable. Mais avec un zeste de douceur, d’amour et d’humour, un peu de piment n’est jamais très loin et il est fort à parier que vous accueillerez bébé dans votre nid d’amour en étant le plus complice qu’il soit possible d’être...

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter un de nos sexologues…



Bibliographie:

LANGIS P. et GERMAIN B., La santé sexuelle humaine, ouvertures psychologiques, 2009, De Boeck

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande