3 services professionnels et plus de 200 articles
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


Etes-vous nymphomane ?

Véronique Lagrange



Etes-vous une nymphomane ?

  • Est-ce que pour vous, ou ceux qui vous connaissent, pensent que vous êtes excessivement préoccupé ou obsédé par la sexualité ?
  • Est-ce qu’il vous arrive de vous sentir obligé d’avoir des rapports sexuels en réponse à des problèmes de stress, d’anxiété ou de dépression ?
  • Est-ce que certains aspects de vos comportements sexuels vous culpabilisent ou vous font honte ?
  • Avez-vous eu de nombreux rapports amoureux courts, intensifs et qui ne vous ont pas satisfaits ?
  •  Etes-vous déprimé après un rapport sexuel ?
  • Devez-vous cacher certains  de vos comportements sexuels ?
  • Est-ce que vos activités sexuelles ont perturbé votre vie familiale ?
  • Vous sentez vous dominé par vos désirs sexuels ?

 

(Questions issues du test de dépistage de l’addiction sexuelle de Carnes, et de l’échelle de comportement sexuel compulsif de Coleman)

 

A titre d’indication, ces quelques questions peuvent attirer votre attention sur ce que peut vivre et ressentir  une personne atteinte de nymphomanie. 

Info : Le terme vient de nymphe (divinité féminine de la mythologie et/ou petites lèvres de la vulve) et de manie (mania en latin signifie folie). D’après le dictionnaire Hachette, la nymphomanie est une exagération pathologique des désirs sexuels chez la femme. C’est un trouble assez rare.

Comme il est très difficile de fixer une norme en terme de désir, la nymphomanie ne répond pas à une définition quantitative.

Une femme nymphomane est donc une femme qui a une exagération pathologique de son appétit sexuel par rapport à la population féminine en général. Il est, bien sûr, très difficile de trouver la limite entre un individu qui a un désir sexuel assez développé, supérieur à la moyenne, et la véritable nymphomane.

C'est la notion de souffrance qui permettra de poser le diagnostic : la sexualité, qu'il s'agisse de rapports sexuels multiples, de masturbation compulsive ou de consommation exacerbée de pornographie, ne s'accompagne pas de plaisir mais elle est excessive pour soulager une forte angoisse.

La nymphomane aura tendance à réduire son partenaire au rôle de jouet sexuel incapable de la satisfaire durablement.

On parle désormais d’addiction sexuelle ou d’hypersexualité et non plus de nymphomanie. C’est un comportement de dépendance qui se traduit par un besoin excessif de rapport sexuel, une utilisation abusive de matériels pornographiques (revues, films…) avec une grande fréquence de la pratique de la masturbation qui fait souffrir la personne.

Les rapports sexuels deviennent des besoins indispensables et impérieux et durant lesquels la patiente n’est jamais satisfaite de la sensation de plaisir et en redemande constamment. D’après plusieurs témoignages, une femme nymphomane n’arrive pas à avoir des sentiments pour son partenaire sexuel, et ne veut même pas avoir un rapport normal avec lui en dehors de la sexualité.

Info   Le masculin de nymphomanie est appelé le satyriasis, qui vient du mot satyre, un demi-dieu de la mythologie grecque.

Quelles sont les causes?

Les causes exactes et le mécanisme de la nymphomanie restent encore imprécis. Des hypothèses ont été cependant avancées :

La nymphomanie pourrait apparaître dans le cadre d’une maladie bipolaire, un trouble de l’humeur caractérisé par des périodes de dépression qui s’alternent avec des périodes d’accès maniaque ; les signes de la nymphomanie se manifestent alors au cours de la période d’excitation et de folie.

La nymphomanie pourrait être liée aux effets secondaires de certains médicaments.

On admet aussi qu’il s’agit d’une instabilité émotionnelle et psychologique probablement liée à des évènements vécus et déclencheurs. Et il existerait une prédisposition à la nymphomanie. Le rôle des traumatismes psychologiques sur la patiente n’est pas à négliger : besoin d’affection, besoin de sécurité, comportement de « vengeance » vis-à-vis des hommes…

Les hypothèses sur une mauvaise fonction de certaines zones du cerveau, ou encore un déséquilibre dû à un dysfonctionnement des neurotransmetteurs ont été avancées

Traitements  de la nymphomanie

Il existe bien sûr des pistes de traitement de la nymphomanie !

La psychothérapie et/ou sexothérapie pourra être d'une aide précieuse dans le traitement de cette dysfonction sexuelle, comme dans celle de toute addiction.

Les groupes de soutien à ce type d'addiction deviennent de plus en plus nombreux et le fait d'en parler en groupe, avec d'autres patientes atteintes de la même pathologie, pourra être aussi une forme de thérapie.

La pratique de la pleine conscience peut également aider les patients à diminuer leur honte, leur culpabilité et le stress engendré par leurs comportements

Enfin, un appui thérapeutique médicamenteux sera souvent utile pour réguler cette pulsion sexuelle incontrôlable.

 

Si vous souhaitez en connaître davantage sur ce sujet. N'hésitez pas à poser une question ou prendre contact avec un de nos sexolgues via le site www.masantesexuelle.com

 



Bibliographie:

• http://www.sexoconseil.com/ • Les 100 mots de la sexualité, Coll. .Que sais-je ? J. André, 2011 • Sexualité, couple et TTC « Les difficultés sexuelles », vol 1, Coll. Pratique en psychothérapie, F.X.Poudat, Elsevier, Masson, 2011

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande