Plus de 200 articles et 3 services professionnels
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


La petite fessée en nette progression au sein des couples

Stéphanie Hannier



La fessée comme une pratique érotique ?

Cette pratique est loin d’être neuve, les fresques de Pompéi en répertoriaient déjà. Une enquête française récente intitulée "Les Françaises et le "mommy porn" : entre fantasmes et réalité " a été réalisée par l’Ifop (Institut Français de l’Opinion Publique) à l’occasion du deuxième tome du livre Cinquante nuances de Grey. Cette dernière montre des résultats intéressants.

Parmi ces 1008 femmes interrogées, on remarque que les pratiques SM "soft" sont en nette progression par rapport aux années 80. Aujourd'hui, une femme sur quatre déclare avoir déjà reçu une fessée de son partenaire (24%) contre 8% en 1985.

On remarque également qu’une proportion non négligeable de femmes admet avoir déjà fait l’amour en étant dominée (35%), en ayant les yeux bandés (16%) ou en étant ligotée ou menottée (15%).

En revanche, la pratique de jeux érotiques de domination ou de soumission plus "hard" comme le bondage et le SM reste toujours aussi marginale (5% aujourd'hui, 3% en 1985). Un autre résultat de l’enquête fait part d’un constat intéressant. Si ces jeux ont un réel impact sur l’univers fantasmatique des femmes (près d’une femme sur deux aimerait faire l’amour en étant dominée), elles aiment tout autant s’imaginer dominantes et pouvoir, par exemple, bander les yeux de leur partenaire.
 

Des cadeaux à consommer avec modération

Elles sont donc loin, ces femmes brimées dont la sexualité n’était que trop peu épanouie. Derrière ces jeux croustillants témoins d’une libération sexuelle à la fois masculine et féminine, il n’en reste pas moins qu’ils doivent se proposer comme des "cadeaux", des "petits plus" dans la sexualité du couple… et non comme une condition sine qua non.

On peut très bien avoir une sexualité totalement satisfaisante sans le moindre comportement SM… même soft. Le problème résidant dès lors dans l’impossibilité pour le couple ou l’un des deux partenaires d’avoir une sexualité épanouie sans ce type de comportement.

La communication reste bien sûr la meilleure alliée du couple afin que chacun exprime ses désirs et un élément essentiel pour respecter les volontés de chacun…et éviter d’éventuels scénarios abusifs. D’ailleurs, la majorité des Françaises ne sont pas prêtes à tout en ce qui concerne les pratiques sexuelles réalisables au sein d’un couple : 60% d’entre elles déclarent qu’il y a certaines limites qu’elles ne souhaitent pas franchir en matière de sexualité.
 

La porte reste ouverte !

Cependant, toutes ne souhaitent pas pour autant fixer des limites précises en matière de sexualité conjugale. Ainsi, près d’une femme sur six considère qu’aucune pratique sexuelle n’est vraiment taboue à ses yeux (16%) et une sur quatre (24%) se dit ouverte à la plupart des pratiques sexuelles réalisables au sein d’un couple à condition que cela reste exceptionnel. Voilà des réponses qui contextualisent bien le rapport sexuel et placent les jeux érotiques au rang de "cerise sur le gâteau".



Bibliographie:

Stéphanie Hannier

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande