3 services professionnels et plus de 200 articles
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


La thérapie par internet est-elle efficace ?

Pascal De Sutter



Plusieurs études scientifiques avaient déjà démontré que la thérapie en ligne était efficace pour diverses difficultés personnelles. Et la thérapie par internet offre aussi des résultats similaires à ceux obtenus avec une thérapie « classique » en bureau de consultation. Une étude[1] récente (2013) démontre en plus que les résultats obtenus par des séances en ligne sont plus durables que ceux obtenus par une approche traditionnelle avec thérapeute en tête à tête.
 
Les chercheurs suisses et allemands ont comparés les réactions de 62 patients avec dépression, qui suivirent 8 semaines durant des thérapies cognitivo-comportementales. La moitié des sujets d’expérience rencontraient « en vrai » les thérapeutes dans un cabinet de consultation, et l’autre moitié avaient des contacts (avec les mêmes thérapeutes) seulement via internet.
 
A la fin des thérapies, aucune différence statistiquement significative n’a été relevée entre les deux groupes en ce qui concernait l’efficacité du traitement. La dépression s’était améliorée chez 53 % des patients par internet et 50 % des patients ayant assisté aux rencontres individuelles (la petite différence n’était pas significative). Les sujets des deux groupes affirmaient être également satisfaits des traitements.
 
Par contre, trois mois plus tard, une différence fut observée : 57 % des patients traités par internet n’étaient plus dépressifs (évalués selon des critères précis). Tandis que seulement 42 % des patients traités en face-à-face dans un bureau n’étaient plus dépressifs non plus. Et la différence n’était pas due au simple hasard (statistiquement significative)
 
Selon les chercheurs ce résultat plus durable chez les patients suivis par internet  s’expliquerait du fait qu’ils ont pris plus au sérieux leurs exercices et leurs échanges avec les thérapeutes. De plus la méthode internet favoriserait davantage une forme d’autonomie des patients. Cependant, vu le faible échantillon (62) on ne peut tirer de conclusions générales et définitives.


Bibliographie:

[1] Wagner, B; Horn, A; Maercker, A. (2013) “Internet-based versus face-to-face cognitive-behavioral intervention for depression: A randomized controlled non-inferiority trial”. Journal of Affective Disorders. July 2013

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande