Plus de 200 articles et 3 services professionnels
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


Le clitoris, le meilleur allié pour jouir

Stéphanie Hannier



La masturbation clitoridienne est la meilleure façon d'éveiller l'orgasme. 70% des femmes se caressent et cette pratique varie au cours de la vie des femmes, selon l'âge mais aussi selon la présence ou l'absence d'un partenaire. Si la femme exécute elle-même cette caresse, elle doit savoir qu'un certain abandon favorise l'éclosion du plaisir. Ensuite, le clitoris a horreur qu'on aborde directement son gland ; il faut le caresser à travers sa capuche, au-dessus ou sur le côté. Il existe bien sûr des clitoris qui acceptent des caresses en plein gland et qui apprécient quand la femme tire sur la capuche vers le haut pour dégager la totalité du gland.

Quant aux mouvements de doigts, soit la femme peut aller et venir dans le sens de la fente (de bas en haut) ou elle les fait tourner en rond autour du clitoris. Par rapport au positionnement corporel, l'auto-caresse se pratique le plus souvent couchée sur le dos (94,5%). Il est conseillé aux femmes de le faire les jambes écartées afin qu'elles ne soient pas désorientées lors des ébats avec l'homme. Les positions accroupies ou debout sont parfois adoptées, les femmes peuvent ainsi se regarder dans un miroir en train de jouir ; cela leur permet d'assumer ce geste érotique en pleine conscience.

Souvent à l'origine de l'éveil érotique des femmes se trouvent le jet d'eau frappant l'intérieur de la vulve écartée et atteignant à la fois le clitoris et tout l'intime (jet de la douche ou jet du robinet dans la baignoire).

Les femmes utilisent aussi des objets durs à l'extrémité lisse et ronde tel que le vibro à appliquer non directement sur le gland car ce sont des sensations trop fortes mais à proximité voire à travers les grandes lèvres. C'est une stimulation extrêmement efficace: le plaisir est beaucoup plus intense, rapide et assuré à tous les coups. Mais le vibro habitue le corps à une quasi-passivité car l'appareil fait tout le travail. L'usage de celui-ci risque de rendre le clitoris moins sensible aux caresses des doigts qui sont plus doux, plus mous et plus lents (il en va de même pour la langue de l'amant). L'excès peut également entraîner des irritations voire des inflammations pour peu que s'y associe une mauvaise hygiène. Ainsi est il conseillé d'utiliser le vibro le temps de débloquer la capacité orgasmique.

De divers accompagnements : les femmes associent souvent à la stimulation du clitoris d'autres zones érogènes, et le plus souvent il s'agit des seins. Il y a en fait un véritable arc réflexe privilégié qui unit mamelon et clitoris via la moëlle. D'autres caresses sont celles du vagin, de la zone anale, et même toutes les autres parties du corps. Souvent, les fantasmes précèdents même l'activité manuelle. Il s'agit de se mettre en scène dans des situations excitantes.

La récompense : le délai de survenue de l'apothéose dépend des femmes et des jours : il va de 5 à 30 minutes mais avec une pratique régulière ce temps peut se réduire à 3 minutes (donc aussi rapidement que l'homme). Notons que certaines femmes se font de véritables séances orgasmiques qui peuvent durer une heure voire deux.

Les bienfaits de la masturbation

Le plaisir soulage également les douleurs (notamment menstruelles), console les chagrins, apaise les tensions ainsi que le stress et l'énervement. C'est aussi un excellent sédatif et somnifère, c'est le meilleur des antidépresseurs, et il stimule aussi l'énergie vitale et la créativité. Quand les femmes se caressent, elles découvrent, comprennent et réveillent leur corps intime. C'est aussi un pas vers l'orgasme à deux car l'autoérotisme est une passerelle entre la capacité virtuelle de jouissance et la jouissance à deux.

L'éducation du partenaire : certains hommes ne connsaissent pas bien le corps de la femme et l'aborde avec leur programme masculin, leur désir d'homme qui consiste à la pénétrer sans tenir compte de ses fins rouages. C'est donc à la femme d’éduquer l’homme, de l'initier, contrairement à la croyance habituelle qui prétend que c'est à l'homme d'être le professeur d'une oie blanche. Si les hommes ne sont pas assez attentifs à leur compagne, la tristesse peut se faire à la longue dépression chronique, irritation et agressivité permanente. Il peut y avoir une congestion passagère des organes, congestion maladive qui se traduit par des douleurs et des lourdeurs dans le bassin.

Au diable le péché : la civilisation judeo-chrétienne à associé le plaisir au péché pendant des milliers d'années ; le plaisir solitaire qu'aucune procréation ne pouvait justifier était une activité sale. Le clitoris a également été critiqué par Sigmund Freud qui voyait en lui un organe inférieur, juste bon pour femme immature voire névrosée. On sait aujourd'hui que le clitoris est un organe érotique majeur, plus subtil et plus performant que le pénis, l'orgasme clitoridien ayant même valeur que l'orgasme vaginal.

Quelques inconvénients : en dépit du plaisir et du bien-être délivré par la masturbation, les femmes peuvent ressentir une impression d'incomplétude, il leur manque une présence ou mieux, un contact étroit, intime avec l'homme. L'autocaresse est ainsi une étape ou un dépannage en attendant de pouvoir faire la fête à deux. Au cas où les femmes abuseraient du plaisir clitoridien, il faudrait qu'elles réfléchissent aux causes qui poussent à agir ainsi (angoisses, insatisfactions conjugales, déboires dans la vie, etc).

Qu'en pensent les hommes : le plus souvent la femme ne se caressera plus si son homme satisfait son besoin légitime de plaisir. Toutefois certaines femmes (bien que satisfaites) continuent de caresser leur clitoris, sur un coup de blues ou pour s'offrir un “extra”. La majorité des hommes accueillants laissent leur compagne s'accorder des plaisirs solitaires et demandent même à celle-ci de mettre l'autocaresse dans la corbeille érotique commune. 

Si vous souhaitez plus d'informations sur ce sujet. N'hésitez pas à poser une question ou prendre un rendez-vous avec un de nos sexologues. 



Bibliographie:

LELEU G., “Les secrets de la jouissance au féminin”, Ed. Leduc, 2011.

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande