Plus de 200 articles et 3 services professionnels
pour répondre à vos questions sur la sexualité.


Pas de retraite pour la sexualité

Valérie Doyen



Les hommes et les femmes doivent faire face à des changements psychologiques et physiologiques avec l'âge. la sexualité ne s'arrête jamais, elle prend simplement des formes et des couleurs différentes. La sexualité, avec le temps, ressemble davantage à des moments de tendresse, des caresses, des baisers et, dès fois, à moins de pénétration. 

Chez l’homme, on peut constater les changements suivants: l’érection complète prend plus de temps à survenir, elle nécessite plus de stimulations. Les hommes expriment cependant l'avantage de maintenir une érection plus longtemps. En effet, les hommes se connaissent plus et peuvent donc maitriser leur excitation L’éjaculation peut être moins forte et la quantité de sperme diminue. Il y a une augmentation de la période durant laquelle l’homme est insensible à toute caresses sexuelles. Cette phase est appelée "réfractaire" et empêche une nouvelle érection.

Chez la femme, certains changements peuvent survenir à la ménopause comme des bouffées de chaleur, de la fatigue, un gain de poids, de l’incontinence urinaire, un amincissement des parois vaginale et utérine, une perte d’élasticité des parois du vagin, et une diminution de la lubrification vaginale. La ménopause peut aussi être associée à des difficultés psychologiques comme la crainte d’être moins attirante et la peur de vieillir. Ces différents changements peuvent bien sûr affecter la sexualité à différents niveaux. Par ailleurs, l’orgasme peut être plus long à atteindre, et sa durée et son intensité diminuent.

Les préjugés sur la sexualité des personnes âgées sont toujours très puissants. Lors de nos consultations il apparaît que les adultes à partir de 50 ans manquent cruellement d'informations sur les changements physiologiques liés à la sexualité. La sexualité ne s'arrêtent pas soudainement à un âge. Elle continue toute la vie, elle emprunte simplemet des chemins différents. Les couples doivent apprendre à connaîtres les changements afin de modifier certains de leurs comportements sexuels. Comme prolonger les préliminaires, utiliser un lubrifiant, ne pas s'angoisser si l'érection est plus longue à arriver, se faire confiance,...

Ces changements peuvent être accentués par un problème de santé (diabète, hypertension, obésité...) N'hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant.

Le sexologue est également là  pour vous guider tout au long de ces changements.



Bibliographie:

Trudel, G. (2005). Les dysfonctions sexuelles : évaluation et traitement par des méthodes psychologique, interpersonnelle et biologique. Presses de l’Université du Québec

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande