L'importance de l'estime de soi dans sa sexualité

Sophie Allard

L'importance de l'estime de soi dans sa sexualité

Les médias ont un impact sur la perception de notre corps, la honte que l'on peut ressentir et l'estime de soi. Une étude menée auprès d'étudiants espagnols en 2011 suggère que les images véhiculées par les médias ont plus d'impact sur les filles que sur les garçons. Les filles auraient tendance à émettre plus de plaintes liées à leur corps et à vouloir ressembler aux modèles qu'on leur présente. Cependant, les garçons aussi sont touchés, cherchant à ressembler aux modèles par le biais du sport (Calado, 2011).

Or, l'estime de soi et la honte par rapport à son physique ont un impact majeur sur la satisfaction sexuelle. L'image que nous avons de notre corps influence notre sexualité et la satisfaction qui en découle.

En effet, chez les femmes, le fait de se laisser distraire par des pensées liées au physique pendant le rapport sexuel est susceptible de diminuer le niveau d'excitation sexuelle, la lubrification, l'abandon de soi, le désir, le plaisir sexuel et la fréquence d'orgasmes. Alors qu'une estime de soi positive les améliorera. Une étude menée par Hopkins (2010) auprès de femmes de 30 à 50 ans a démontré que celles ayant le plus haut niveau de satisfaction sexuelle étaient celles ayant une haute estime de soi, une image positive de leur corps et une certaine assurance quant à leur expérience sexuelle. De plus, la satisfaction conjugale des deux partenaires est bien meilleure lorsque la femme se trouve sexuellement attractive (Meltzer, 2010).

Étant donné l'impact des médias, les idées néfastes affectent plus la satisfaction sexuelle des femmes que des hommes. Cependant, alors que les femmes sont plus affectées par l'image de leur corps, les hommes subissent plus de pensées négatives en lien avec la performance sexuelle. Ces pensées sont susceptibles d'entraîner de l'anxiété, une perte de l'érection, un retardement de l'éjaculation, voir de l'évitement sexuel et donc une diminution de la satisfaction et de la qualité des rapports.

Dès lors, avoir une bonne estime de soi, une confiance en sa performance et une image positive de son corps permet d'améliorer la satisfaction sexuelle. Cependant, pour la majorité d'entre nous, il n'est pas si facile d'arriver à s'accepter et à se sentir bien dans son corps. Se concentrer sur ses fantasmes et ses sensations lors du rapport sexuel et non sur ses défauts constitue un premier pas pour y parvenir.



Concrètement:

  • L’important n’est pas de se trouver attirant(e) mais d’accepter que notre partenaire nous trouve attirant(e). Beaucoup d’hommes aiment les femmes avec des formes et sont même excités par des fesses généreuses ou des cuisses bien en chair. C’est aussi vrai pour les hommes qui complexent à cause de la taille de leur pénis alors que l’immense majorité des femmes n’y attachent guère d’importance (voir article taille du pénis). Chacun peut trouver chaussure à son pied. Tous les goûts sont dans la nature. Et de nombreux soi-disant "défauts" peuvent être perçus comme attirants et excitants.

  • Un conseil concret consiste à se focaliser sur les sensations agréables procurée par son (sa) partenaire. Ne plus penser qu’au plaisir des sensations produites par notre corps. Un corps ave des imperfections fonctionne aussi bien qu’un corps "parfait". Si notre partenaire est excité c’est une preuve qu’on lui plaît, même avec nos défauts physiques.



Bibliographie:

Calado, M., Lameiras, M., Sepulveda, A., Rodriguez, Y. & Carrera, M. (2011). The Association Between Exposure to Mass Media and Body Dissatisfaction Among Spanish Adolescents. Women's Health Issues, Vol. 21 (5), p. 390-402. Pujols, Y., Meston, C., and Seal, B. (2010). The association between sexual satisfaction and body image in women. Journal of Sexual Medical, Vol. 7, p. 905–916. Seal, B., Bradford, A. and Meston, C. (2009). The Association Between Body Esteem and Sexual Desire Among College Women. Archives of Sexual Behavior,Vol. 38 (5), p. 866-872. Calogero, R. & Thompson, K. (2009). Potential implications of the objectification of women's bodies for women's sexual satisfaction.Body Image, Vol. 6 (2), p. 145–148. Hopkins, A. (2010). The analysis of self-esteem, body image and sexual knowledge in single women 30-50 years of age: The study of their sexual satisfaction. Capelle University. Meltzer, A. & McNulty, J. (2010). Body image and marital satisfaction: Evidence for the mediating role of sexual frequency and sexual satisfaction. Journal of Family Psychology, Vol. 24 (2), p. 156-164.

Voir plus



Articles connexes


On vous aide, nos 3 services !


Questions par e-mail

8 € / question

Nos thérapeutes diplômés et professionnels répondent à toutes vos questions écrites dans un délai de 48H.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Facile et personalisé
  • Réponse rapide

Consultation par Skype

A partir de 20 €

Prenez rendez-vous quand vous le souhaitez avec l'un de nos experts diplômés et entamez dès maintenant une consultation personnalisée.

  • Confidentiel et sécurisé
  • Choisissez votre thérapeute
  • Vidéo ou chat (Skype)
  • Discret et personnalisé

Coaching vidéo

A partir de 16 €

Apprenez maintenant à surmonter vos difficultés grâce à nos vidéos de coaching élaborées par des professionnels.

  • Confidentiel et sécurisé
  • 7 à 10 vidéos
  • Exercices pratiques
  • A votre rythme


Vous souhaitez rejoindre notre équipe professionnelle de thérapeutes ?   Faites votre demande